La banque d'investissement

Une banque d'investissement est une société qui a pour but principal de conseiller les investisseurs (privées ou institutionnels) sur les marchés financiers. Elle les met en relation avec les entreprises pour financer leurs projets ou bien se charge de gérer sous mandat leurs fonds.

Différences avec les banques de dépôt

À la différence d'une banque de dépôt, elle ne re-prête donc pas les dépôts de clients (ou ceux de clients d'autres banques), mais elle donne accès au marché des capitaux par émission d'actions et obligations. Toutefois, la plupart des banques d'investissement ne sont plus indépendantes mais font désormais partie de groupes bancaires ayant aussi des activités de banque de dépôt, d'assurance et autres.
Cette distinction vient des États-Unis, où elle a été inscrite dans la loi par le Glass-Steagall Act après le Krach de 1929.

Différences avec les banquiers d'affaires

Le banquier d'affaires conseille l'entreprise dans sa recherche optimale de financement. Il arrive que la banque d'investissement ait une structure interne de banquiers d'affaires mais elle est source de grande tension avec les équipes en charge de la relation client avec les investisseurs. On parle pudiquement de "conflits d'intérêts" et de "muraille de Chine".

Détail des activités

Le métier s'est largement diversifié, surtout depuis l'émergence du système financier moderne après 1973, dans des activités multiples liées aux marchés financiers. Celles-ci, avec des importances différentes selon les établissements, regroupent :

- L'émission de titres, par exemple l'introduction en bourse, des sociétés, les augmentations de capital, les OPA, OPE, OPV
- L'organisation de marchés sur les instruments financiers, dérivés ou non,
- L'ingénierie financière (opérations complexes combinant divers instruments financiers),
- La prise de participations au capital d'entreprises pour leur compte ou pour d'autres (portage financier, capital non-coté),
- L'arrangement d'opérations financières diverses notamment de fusion-acquisition,
- La mise en place de financements syndiqués (pool de financement) de grande envergure, où participent de nombreuses autres banques et sociétés financières.

Un pool de financement est une association de plusieurs établissements financiers pour financer : Un projet donné, une entreprise ou un organisme.
Chaque établissement apporte :
Des fonds de natures diverses (capitaux propres, souscriptions publiques, portages de titres, crédits longs et courts),
Et/ou des techniques et outils d'optimisation financière des risques et des coûts, faisant notamment appel au marché des dérivés financiers.

- Le courtage boursier, activité où elles font office de société de courtage,

Une société de courtage ou courtier (broker en anglais) est une entreprise ou une personne qui sert d'intermédiaire pour une opération, le plus souvent financière, entre deux contreparties. L'activité de courtage est régulée dans de nombreux pays, afin de protéger les intervenants sur le marché.
- La gestion de fonds (ou le conseil en gestion), pour elles-mêmes, pour leur clientèle d'entreprises et de particulier, et éventuellement pour des fonds d'investissement

A noter que ces deux dernières activités, courtage et gestion de fonds, peuvent soulever un problème déontologique (risque de délit d'initié, manipulations de cours...), d'où la pratique alternative de divers groupes bancaires de les rattacher plutôt à la banque privée).

Catégorie :
Strategie
Auteur de l'article :
© Copyright 2006 - Wikipédia - sous licence GFDL - www.wikipedia.fr / 1001Interactive
Source :
Date de publication :
16 août 2006