La théorie des contraintes

La Théorie des Contraintes (TOC) est un référentiel connaissances, de méthodes et d’outils de management interdisciplinaires des organisations. L’auteur principal est Eliyahu M. Goldratt, avec d’autres contributeurs.

La Théorie des Contraintes a pour principe fondamental que le flux généré par une organisation est limité par au moins un processus (i.e. un goulot d’étranglement). Le production de valeur ne peut donc être augmentée qu’en augmentant la capacité de production au niveau du goulot d’étranglement.

Les 5 étapes clés de mise en œuvre de la Théorie des Contraintes sont :

1. Identifier la contrainte (le goulot dÂ’Ă©tranglement)
2. Exploiter la contrainte (augmenter son utilisation et son efficience)
3. Subordonner tous les processus au processus contraint
4. Elever la performance de la contrainte (si nécessaire)
5. Recommencer à l’étape 1 si la contrainte a changé

Le processus de pensée de la Théorie des Contraintes

Le processus de pensée de la Théorie des Contraintes est composé d’un ensemble d’outils destinés à faciliter les étapes d’initialisation et de mise en œuvre d’un projet :
- Obtenir l’adhésion sur le problème à traiter
- Obtenir l’adhésion sur les caractéristiques d’une solution
- Obtenir l’adhésion sur la solution
- Prendre en compte tous les effets de bord négatifs
- Prendre en compte tous les obstacles Ă  la mise en oeuvre
Les praticiens de la TOC parlent souvent de surmonter toutes les couches de résistance au changement.

Le processus de pensée est composé de plusieurs outils de modélisation :

- Le CRT (Current Reality Tree), avec lequel il va devenir possible d’identifier la cause fondamentale d’un certain nombre de problèmes.
- Le CRD (Conflict Resolution Diagram), avec lequel nous allons résoudre les conflits qui perpétuent les causes de situations indésirables.
- Le FRT (Future Reality Tree), avec lequel nous allons résoudre les causes fondamentales des problèmes identifiés avec le CRT. Le FRT permet également de vérifier la résolution des problèmes sur la base des nouvelles décisions.
- Le PRT (Prerequisite Tree), avec lequel nous allons identifier tous les obstacles Ă  surmonter, qui seront autant de jalons pour le projet.
- Le TT (Transition Tree), avec lequel nous allons établir une planification précise du projet.

Cette approche n’est pas très différente des modèles de conduite de changement tels que le PDCA (Plan Do Check Act).

La Comptabilité de Gestion par les Flux

Il s’agit d’une méthode de comptabilité de gestion liée à la Théorie des Contraintes. L’objectif de cette méthode de comptabilité de gestion est d’examiner les décisions d’investissements et de changements en termes d’impacts sur l’organisation dans son ensemble. C’est une alternative à la comptabilité de gestion par les coûts.

Les 6 questions nécessaires et suffisantes relatives à la technologie

1. Quelle est la puissance réelle de la technologie ?
2. Quelle limitation permet-elle de diminuer ?
3. Quelles sont les procédures qui permettaient de travailler avec la limitation ?
4. Quelles sont les nouvelles procédures à mettre en oeuvre ?
5. A partir des modifications des procédures, quelles modifications sont requises sur la technologie ?
6. Comment réaliser le changement ?

Catégorie :
Strategie
Auteur de l'article :
© Copyright 2006 - Wikipédia - sous licence GFDL - www.wikipedia.fr / www.1001Interactive.com
Source :
Date de publication :
3 novembre 2006