Juge

RĂŽle du juge

Le juge est un Auxiliaire de justice chargĂ© de trancher les litiges opposant des parties, ou plaideurs, qui peuvent ĂȘtre des personnes physiques ou des collectivitĂ©s revĂȘtues par la loi de la personnalitĂ© juridique, dite "personnalitĂ© morale", dans le cadre d'une procĂ©dure dont la mise en œuvre constitue le procĂšs.

Recrutement

Le juge peut ĂȘtre un professionnel du droit, dĂ©signĂ© ou Ă©lu pour exercer son office. Il peut Ă©galement ĂȘtre un simple citoyen appelĂ© temporairement Ă  rendre la justice : c'est notamment le cas des personnes composant un jury.
Dans les pays de common law, les juges sont le plus souvent recrutés parmi les avocats les plus expérimentés et les plus brillants.
Dans les pays de droit civil, les juges sont habituellement nommés et spécialement formés aprÚs leurs études de droit.

En France

Les juges français, dans les tribunaux de grande instance, peuvent ĂȘtre des gĂ©nĂ©ralistes, appelĂ©s Ă  siĂ©ger indiffĂ©remment et parallĂšlement dans des chambres civiles ou correctionnelles, ou avoir des fonctions plus spĂ©cialisĂ©es : juge aux affaires familiales, juge des enfants, juge d'instruction, juge de l'application des peines (JAP) ou encore juge d'instance siĂ©geant dans un tribunal d'instance.

Les fonctions de juge peuvent ĂȘtre exercĂ©es par des magistrats d'un rang hiĂ©rarchique supĂ©rieur portant le titre de vice-prĂ©sident de tribunal de grande instance : gĂ©nĂ©ralistes, ces magistrats prĂ©sident les chambres civiles ou correctionnelles du tribunal ; ils peuvent ĂȘtre chargĂ©s des affaires familiales ou des fonctions de juge des libertĂ©s et de la dĂ©tention (JLD) ; spĂ©cialisĂ©s, ils sont appelĂ©s : vice-prĂ©sident chargĂ© des enfants, vice-prĂ©sident chargĂ© de l'instruction, vice-prĂ©sident chargĂ© de l'application des peines ou vice-prĂ©sident chargĂ© du tribunal d'instance. Le prĂ©sident du tribunal de grande instance est Ă©galement un juge d'un rang supĂ©rieur, de mĂȘme que les premiers vice-prĂ©sidents qui les assistent parfois.

Les juges exerçant Ă  la cour d'appel sont des conseillers ; ils siĂšgent dans des chambres prĂ©sidĂ©es par des prĂ©sidents de chambre, au sein d'une cour d'appel dirigĂ©e par un premier prĂ©sident. Les fonctions de conseillers, prĂ©sidents de chambre et premier prĂ©sident ont la mĂȘme dĂ©nomination Ă  la Cour de cassation, qui compte aussi des conseillers rĂ©fĂ©rendaires, ayant un grade infĂ©rieur Ă  celui des conseillers mais exerçant les mĂȘmes fonctions.

Il existe par ailleurs des juges administratifs, statuant dans les litiges avec l'administration, au sein d'un ordre de juridiction composĂ© des tribunaux administratifs, des cours administratives d'appel et du Conseil d'État.

En outre, dans certains domaines spécialisés, les juges sont des non professionnels élus pour composer des juridictions spécialisées : par exemple, les conseillers de prud'hommes au sein des conseils de prud'hommes en matiÚre de droit du travail ou les juges consulaires au sein des tribunaux de commerce en matiÚre de droit commercial, ou encore les juges de proximité, trÚs récemment institués, chargés de trancher les litiges de faible importance.

Enfin, les membres du Conseil constitutionnel sont habituellement considérés comme des juges dans leur rÎle de contrÎle de la constitutionnalité des lois.

En France, les juges et les procureurs de la République sont des magistrats de l'ordre judiciaire, bénéficiant d'un statut commun quoique différencié.

Catégorie :
Strategie
Auteur de l'article :
© Copyright 2006 - Wikipédia - sous licence GFDL - www.wikipedia.fr / www.1001Interactive.com
Source :
Date de publication :
31 août 2006