Marché à terme

Un marchĂ© Ă  terme, ou marchĂ© des contrats Ă  terme, est un marchĂ© oĂč les rĂšglements se font Ă  une Ă©chĂ©ance ultĂ©rieure, et prĂ©vue Ă  l'avance de celle oĂč les transactions sont conclues.

Fonctionnement des opérations

Par rĂšglement on entend :
- la livraison des biens ou actifs concernées (marchandises, devises, actions, etc.) et l'encaissement de la somme par le vendeur
- la réception de ces biens et leur paiement par l'acheteur.

Si l'opérateur passe l'opération inverse avant l'échéance, il n'y a pas livraison et il reçoit ou paye simplement la différence de cours entre les deux opérations.
A noter que, souvent et notamment sur des marchés organisés, l'opérateur doit laisser une sorte de dépÎt de garantie, en argent ou en nature (marchandises ou titres), au moment du contrat.

Nature de ces marchés

Ces marchés,
- pour les contrats les plus courants de marchandises, devises, actions, obligations d'État ont une forme organisĂ©e et publique, autrement dit sont des bourses traitant des contrats standardisĂ©s, des contrats Ă  terme (reprĂ©sentant un nombre de titres donnĂ©, un nombre donnĂ© de barils de pĂ©troles d'une qualitĂ© donnĂ©e, Ă  des Ă©chĂ©ances donnĂ©es...) ;

- pour des biens plus rarement échangés, recouvrent des contrats de gré à gré, notamment des contrats forward. Certains contrats standards sont toutefois montés et traités par des organismes spécialisés (banque d'investissement, courtier, importante société de négoce...) pouvant assurer des volumes suffisants de transactions, ce qui fait la différence entre les futures et les forwards c'est le fait que les premiers sont standardisés par contre les derniers ne le sont pas.

Fixation des prix

Les cours (prix) sont gĂ©nĂ©ralement plus Ă©levĂ©s pour les Ă©chĂ©ances lointaines que pour les Ă©chĂ©ances proches, et bien entendu que les opĂ©rations sur le marchĂ© au comptant. Cela tient compte des intĂ©rĂȘts Ă  courir, des frais de stockage et des risques perçus par les opĂ©rateurs.

Objectif des opérations

Le but de ces marchés est soit de garantir à l'avance le prix d'achat ou de vente (couverture de risque), soit de spéculer sur la variation du cours (spéculation).

Il y a généralement transfert du risque de l'un des opérateurs sur celui qui lui fait contrepartie, dans l'espoir pour ce dernier de faire un gain.

Importance Ă©conomique

A noter par ailleurs que les marchĂ©s Ă  terme Ă©largissent en gĂ©nĂ©ral leur activitĂ© aux contrats dĂ©rivĂ©s. Ces deux types d'opĂ©rations sont combinables et les spĂ©cialistes parlent ainsi souvent de futures and dĂ©rivatives. Les bourses concernĂ©es, de niveau gĂ©nĂ©ralement continental ou mondial ont des volumes de transaction bien supĂ©rieurs que ceux des marchĂ©s au comptant. Les prix d'actifs les plus traitĂ©s au monde sont liĂ©s Ă  l'argent lui-mĂȘme :
    * taux de change (euro/dollar)
    * taux d'intĂ©rĂȘt des obligations d'État (Obligation Ă  10 ans du TrĂ©sor US).

Catégorie :
Strategie
Auteur de l'article :
© Copyright 2006 - Wikipédia - sous licence GFDL - www.wikipedia.fr / www.1001Interactive.com
Source :
Date de publication :
16 octobre 2006