Audit

Audit vient du latin "audire", écouter. Les Romains employaient ce terme pour désigner un contrôle au nom de l’empereur sur la gestion des provinces. Il fut introduit par les Anglo-Saxons au début du 20e siècle pour la gestion. Le premier cabinet d’audit fut fondé au 19e siècle à Londres.

L'audit, exercé par un auditeur, est un processus méthodique, indépendant et documenté permettant de recueillir des informations objectives pour déterminer dans quelle mesure les exigences satisfont aux référentiels du domaine concerné.

Il s'attache notamment à détecter les anomalies et les risques dans les organismes et secteurs d'activité qu'il examine. Auditer une entreprise, un service, c’est écouter les différents acteurs pour comprendre et faire comprendre le système en place ou à mettre en place.

Le domaine le plus connu est l'audit comptable et financier, à savoir l'examen de la validité des états financiers émis par une entreprise. Il existe d'autres types d'audit dans les contextes où il existe des normes et une réglementation forte (sécurité de l'homme au travail, environnement, hygiène et sécurité alimentaire...)

La norme ISO 9000, relative à la qualité, complète la définition ci-dessus avec celles-ci :

Les audits internes, appelés parfois « audit première partie » sont réalisés par, ou au nom de, l’organisme lui-même pour des raisons internes et peuvent constituer la base d’une autodéclaration de conformité. *Les audits externes comprennent ce que l’on appelle généralement les « audits seconde ou tierce partie ».

Les audits seconde partie sont réalisés par des parties, telles que des clients, ayant un intérêt dans l’organisme, ou par d’autres personnes en leur nom. *Les audits tierce partie sont réalisés par des organismes externes indépendants. De tels organismes, généralement accrédités, fournissent l’enregistrement ou la certification de conformité à des exigences comme celles de l’ISO 9001 ou 14001. Lorsque les systèmes de gestion de la qualité et environnemental sont audités simultanément, on parle d’audit commun.

Un audit qualité doit être conçu pour s’approcher des objectifs suivants :

* déterminer la conformité des éléments du système de gestion de la qualité aux exigences spécifiées,
* déterminer l’aptitude du système de gestion de la qualité mis en œuvre à atteindre les objectifs qualité spécifiés,
* donner à l’audité l’opportunité d’améliorer son système et son efficacité,
* satisfaire aux exigences réglementaires,
* permettre la certification du système qualité de l’organisme audité

Mais cÂ’est surtout :

* une source permanente de progrès,
* une occasion de considérer les relations inter-services sous un autre angle et de façon objective,
* une formation continue à la démarche qualité et son système de management,
* une implication concrète de l’ensemble des services de l’entreprise dans la vie du système de gestion de la qualité.

Et ce nÂ’est surtout pasÂ…

* un super contrĂ´le,
* une surveillance déguisée,
* une occasion de régler ses comptes,
* une expertise technique ou un diagnostic,
* une occasion de refaire des contrĂ´les.

Catégorie :
Strategie
Auteur de l'article :
© Copyright 2006 - Wikipédia - sous licence GFDL - www.wikipedia.fr / www.1001Interactive.com
Source :
Date de publication :
3 novembre 2006