Le marché des changes

Issu de la contraction des termes anglais Foreign Exchange, Forex est le surnom universellement donné au marché des changes. Importance économique Ce marché mondial, qui est essentiellement interbancaire, est le deuxième marché financier de la planète en terme de volume global, derrière celui des taux d'intérêt. C'est néanmoins le plus concentré et le premier pour la liquidité des produits les plus traités, comme la parité euro/dollar.
Son volume quotidien était en 2004, de 1 900 milliards de dollar US, soit :
600 milliards en transactions au comptant et 1 300 milliards en à terme quasi-uniquement en transactions de gré à gré, selon l'étude triennale de la Banque des règlements internationaux (BRI).
Les transactions, en volume, étaient :
- pour 53 % entre banques ;
- pour 33 % entre une banque et un gestionnaire de fonds ou une institution financière non bancaire ;
- et enfin pour 14 % entre une banque et une entreprise non-financière.
Horaires et localisation Il fonctionne sans interruption du lundi matin à 9h, heure de Wellington en Nouvelle-Zélande, au vendredi à 17h, heure de New York, c'est-à-dire du dimanche soir 21h GMT au vendredi soir 21h GMT.
Dans chaque banque importante, les opérateurs (on dit : cambistes) font les 3x8, bien que généralement à des emplacements différents. A une équipe située en Asie ou en Australie succède une autre située en Europe puis enfin une troisième située en Amérique du Nord, et ainsi de suite.
Néanmoins, malgré ce caractère mondial et cette dissémination horaire entre les continents, une part importante (31 % du volume total, selon la BRI) de l'activité du marché reste localisée physiquement à Londres.
Historique Le marché des changes existe sous sa forme actuelle, dite régime des changes flottants, depuis mars 1973 et l'abandon de la fixité des taux de change des diverses monnaies par rapport à l'étalon dollar issue des accords de Bretton Woods en 1944.
Produits traités

Spot

Au comptant (on dit spot), les principales parités traitées étaient en 2004, selon la BRI :
- L'euro/dollar - 28 %
- Le dollar/yen - 17 %
- Le sterling/dollar (dit cable en anglais) - 14 %

Malgré le fort développement de l'euro, le dollar reste le pivot dominant, présent dans 89 % des transactions (contre 37% pour l'euro, 20% pour le yen et 17% pour la livre sterling, le tout sur un total de 200% puisque chaque transaction implique deux devises). Pour une devise non européenne XXX, une transaction entre l'euro et cette devise se décomposera généralement en une transaction EUR/USD et une transaction USD/XXX.

Change à terme

Le change √† terme se d√©compose en deux produits, tous deux interbancaires, le terme sec (on dit outright en anglais), plut√īt peu trait√©, et les swaps de change. Contrairement aux autres march√©s financiers, les march√©s √† terme organis√©s ne se sont jamais impos√©s sur le march√© des changes et demeurent marginaux.

Options de change

Enfin, le marché des options de change est le plus divers et le plus inventif des marchés d'options. C'est lui qui est à l'origine de quasiment toutes les formes d'options dites exotiques ou de deuxième génération (options à barrière, options asiatiques, options sur options, etc.).

Catégorie :
Strategie
Auteur de l'article :
© Copyright 2006 - Wikipédia - sous licence GFDL - www.wikipedia.fr
Source :
Date de publication :
2 mai 2006